Mois : mars 2015


  • Grossir le ciel – Franck Bouysse

    Gus l’observait attentivement en se disant que le vin apportait plus de choses qu’il n’en prenait, que c’était une des grandes lois de la nature, étant donné que son père était bien plus calme quand il avait picolé, comme apaisé. Noir c’est noir. Méfiez-vous de la campagne en hiver, des charmants petits vallons isolés qui […]

    Lire la suite


  • Album – Guðrún Eva Mínervudóttir

    Elle était effondrée en larmes sur la table de la cuisine. Elle me dit qu’elle allait divorcer de mon père adoptif et que nous irions nous installer dans un petit village qui s’appelait Klaustur. Je la plaignais un peu, bien sûr, je me plaignais moi-même bien davantage parce que mon premier chagrin d’amour me rongeait […]

    Lire la suite


  • Thurston Moore au Lieu Unique

    Evidemment on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Ceci dit, je pratique les Sonic Youth depuis suffisamment longtemps pour imaginer que ces individus ne sont jamais là où on voudrait bien les attendre. Par principe. Ou par posture, c’est selon. Je peux, sans y réfléchir trop longtemps, affirmer que Sonic Youth est mon groupe […]

    Lire la suite


  • Birdman – Alejandro González Iñárritu

    Que font les super héros quand ils se retirent ? La dernière fois que je m’étais posé la question, mon fils devait avoir quatre ou cinq ans et regardait, en boucle, le DVD des Indestructibles (Disney). Mr Inc, super-héros rangé du côté obscur de la vie – pavillon de banlieue, boulot chiant, costard/cravate – se débattait […]

    Lire la suite


  • Les poupées sauvages – Claire Deville

    « Il est minuit, la journée commence. La course à l’échappatoire » Lire un livre dont le thème principal est le tango. Aussi improbable pour moi que l’étude d’un manuel de chimie ou de bricolage. La danse, pas mon univers. Pire, la danse, potentiellement un pourvoyeur de stress à haute dose. Danse avec les stars, pas pour […]

    Lire la suite


  • Southern lakes – Doctor Flake

    Ça c’est vraiment une journée down tempo. Même le tic-tac de la vieille horloge me donne mal à la tête. Deux de tension et des petites veines bien rouges qui squattent mes yeux encore gonflés par les excès. Journée survete (j’ai pas de pyjama), macdo, comédie à la con sous une couverture trop chaude. Voilà, […]

    Lire la suite


  • Terminus radieux – Antoine Volodine

    La seule chose qu’ils faisaient ensemble, de façon continue, était de marcher entre les arbres du matin au soir, d’automne à automne, d’une décennie à l’autre. Je referme Terminus radieux un peu groggy et je me dis, c’est rare, que sans doute jamais je n’oublierai ce bouquin. J’y reviendrai même souvent, je le comparerai à […]

    Lire la suite


  • L’art de la fugue – Brice Cauvin

    A priori, j’avais tout pour être heureux. Bedos, Biolay et Lafitte – Like collectif – en frères de pellicule, réunis dans un film choral au titre fabuleusement en phase avec mes obsessions personnelles. L’art de la fugue. Tout un programme. J’aurais pourtant dû me méfier de cette affiche très Danièle Thompson… Il y a les […]

    Lire la suite


  • Réalité – Quentin Dupieux

    It is indeed an eczema attack but on the inside, on the inside of your head. La phrase revient régulièrement, comme une punchline qui n’a pour autre but que nous rappeler que Réalité est un rêve. Un rêve foireux peuplé d’images étonnantes, un puzzle qu’on essaie d’associer en vain et dont on se rend compte […]

    Lire la suite


  • Demain j’arrête ! – Gilles Legardinier

    J’ai démarré comme une folle et j’ai glissé. Si j’aimais les jeux de mots faciles, j’aurais pu dire « patatras » mais c’était plutôt « badaboum ».   Demain j’arrête !. Moi, c’était hier soir.  J’ai tenu jusqu’à la page 143 avant de refermer ce truc, définitivement. Celui-là, je ne peux pas le terminer…Au-delà de mes forces. Ça a […]

    Lire la suite