Étiquette : Seuil


  • Histoire de la violence – Edouard Louis

    Mon corps n’était pas le mien, je le regardais m’emmener au commissariat. J’étais passé à côté d’Eddy Bellegueule. Rien de grave, j’avais le temps de me rattraper. On disait d’Edouard Louis après le triomphe de son premier roman –autobiographique – qu’il était un phénomène et qu’on le reverrait, qu’il s’installerait en haut de l’affiche pour…

    Lire la suite


  • Incandescences – Ron Rash

    Avec leurs vêtements en loques pendant sur leurs corps efflanqués, on aurait cru des épouvantails en route pour un nouveau champ de maïs.   L’Amérique crasseuse, celle qui se débat dans l’ombre, loin des lumières de la ville, Ron Rash s’en est fait le porte-paroles, comme William Faulkner avant lui. La Caroline du Nord, état…

    Lire la suite


  • Terminus radieux – Antoine Volodine

    La seule chose qu’ils faisaient ensemble, de façon continue, était de marcher entre les arbres du matin au soir, d’automne à automne, d’une décennie à l’autre. Je referme Terminus radieux un peu groggy et je me dis, c’est rare, que sans doute jamais je n’oublierai ce bouquin. J’y reviendrai même souvent, je le comparerai à…

    Lire la suite


  • Le météorologue – Olivier Rolin

    Demain cela fera un mois que j’ai envoyé ma septième lettre à Staline. Soit mes lettres n’arrivent pas, soit elles ne sont pas lues. Je crains en mon âme que personne ne se soucie de la vérité. Il s’appelait Alexéï Féodossévitch Vangengheim. C’était un scientifique austère, un citoyen soviétique moyen, un suiveur appliqué qui regardait…

    Lire la suite


  • Une terre d’ombre – Ron Rash

    Un jour d’hiver, Ginny et lui avaient arraché une souche de chêne dans son pré, et en dessous se trouvaient une bonne cinquantaine de serpents à sonnette et de vipères cuivrées, noués en une grosse boule. Le sol était couvert de neige et Slidell avait expliqué que les corps sombres s’étaient séparés et mis à…

    Lire la suite