Des livres, des livres, des livres…

Image

2012, année du livre ? Jamais je n’avais arpenté les rayons des librairies comme je l’ai fait cette année. J’ai toujours aimé les livres mais jusque-là, la notion d’effort associée à la lecture était plus forte que le plaisir. Je souffrais en lisant. Je comptais les pages et je m’acharnais. Je luttais pour que les romans que je commençais ne me tombent pas des mains. Je parvenais à les terminer, pas tous, au bout de quelques semaines, dans un effort de concentration incroyable. Et puis j’en choisissais un autre. Parce que depuis toujours, et ça n’a pas changé, j’ai été attiré par le livre  suivant. C’est comme ça. Jusqu’à cette année, j’ai acheté des livres, des dizaines, dont beaucoup n’ont jamais été ouverts. Ou à peine commencés.

Et puis cette année, je mettrai cela sur le compte de mon grand âge, le changement amorcé depuis quelques mois, s’est confirmé et j’ai dévoré tout ce qui m’est tombé sous la main. J’y ai pris beaucoup de plaisir même si j’ai réussi à m’ennuyer parfois, les déceptions furent plutôt rares.

Mais s’il parait très compliqué de parvenir à faire le tour de toute l’actualité musicale, l’ampleur de la production annuelle interdisant toute ambition allant dans ce sens, envisager de  lire tous les bouquins intéressants qui nous sont proposés relève de l’impossibilité physique de base.

A se demander, très sérieusement comment fonctionne réellement le système des prix littéraires attribués chaque année à l’automne…

J’ai trouvé un article sur lepoint.fr qui résume à peu près la situation :

­[Qualité et quantité pour une rentrée littéraire d’hiver 2013 qui reprend des couleurs avec 525 nouveautés, dont 201 romans étrangers, et le retour de chouchous des lecteurs : David Foenkinos, Yasmina Reza, Marie NDiaye, Don DeLillo, Haruki Murakami ou E. L. James.]

[La production de romans français augmente de 4 %, avec 324 nouveautés. Le dynamisme n’exclut pas la prudence comme en témoigne la chute du nombre de premiers romans (45 contre 55 l’hiver 2012). « Le niveau le plus bas depuis 2002 », relève le magazine.]

http://www.lepoint.fr/culture/une-rentree-d-hiver-tout-feu-tout-flamme-avec-525-nouveaux-romans-26-12-2012-1605966_3.php

Notez également qu’il parait 8 titres chaque heure en France, soit 76 205 ouvrages édités en 2012 dont environ 50% de nouveautés. Une production en augmentation depuis plusieurs années. Les livres pratiques, d’arts de vivre et de loisirs (cuisine, décoration, bricolage, jardin, voyage) sont les plus lus devant les romans et livres d’histoire.

En 2012, 43% des Français n’ont pas acheté de livre !
27% ont acheté de 1 à 5 livres
14% ont acheté de 6 à 11 livres
16% ont acheté 12 livres et plus

http://www.planetoscope.com/Culture/974-edition—nouveaux-livres-publies-en-france.html

Bon…et mon nombril dans tout ça, de quoi s’est-il nourri cette année ? J’ai sélectionné mes ouvrages préférés. Je vous les livre sans attendre (lol, mdr).

Illustration: la plage de Berck, un jour de tempête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s