Les fuyants – Arnaud Dudek

les-fuyants

Un super petit roman chorale, une histoire familiale, masculine. Trois générations d’hommes qui se cherchent, se croisent sans se rencontrer, qui fuient, chacun à leur manière. Les fuyants est un roman court, construit sous forme de puzzle, de petites tranches de vies apparemment sans rapport les unes avec les autres mais qui finissent par prendre tout leur sens alors que la fin se rapproche.
Les hommes vus par eux-mêmes, fuyants, pas toujours capables d’assumer leurs écarts. Des hommes qui aperçoivent le bonheur sans jamais vraiment pouvoir l’attraper.
Un peu de mélancolie, un petit côté fin d’été. Pas mal de poésie, de finesse « Ils se saluent, gauchement, les yeux se dérobent. Leur bouche dit à bientôt, leur cœur à tout de suite. »
Si les fuyants était un film, je laisserais le soin à Nicola Garcia de le tourner. Il y aurait peut-être Bacri, Lindon dans le casting. Ça ressemblerait peut-être un peu à Selon Charlie alors je mettrais une petite laine et je me précipiterais dans un salle obscure.

Les fuyants, Arnaud Dudek, editions Alma.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s