The Best Day – Thurston Moore

Thurston-Moore-The-Best-Day

Que serait devenu Clyde sans Bonnie ? Est-ce qu’il aurait passé ses soirées au coin d’un feu à ressasser le passé? Clyde existait ’il seulement sans Bonnie ? Quelle part de la gloire lui revenait réellement?

Kim Gordon et Thurston Moore ont incarné Sonic Youth pendant trente ans. Indissociable couple arty-snob new-yorkais, bruitiste, avant-gardiste, génial, Gordon et Moore ont joué les Lennon McCartney, accompagnés de Ranaldo (que je n’oublie surtout pas, tous les groupes ont leur George Harrison). On les croyait forever in love et puis patatras, fin de l’histoire d’amour, divorce et fin du monde. Kim a continué à explorer des terres expérimentales où seuls quelques fans au comportement sectaire peuvent la suivre (Body/Head inécoutable magma déstructuré), Lee Ranaldo s’est assagi et propose une excellente pop électrique en phase avec son passé glorieux. Quant à Thurston, il a continué à écrire l’histoire et c’est sans doute son projet solo qui, au final et à l’écoute de ce The Best day, ressemble le plus au Sonic Youth d’antan, celui de Dirty, Sonic nurse ou Murray Street. Quelques très bons morceaux, notamment Speak to the wild qui ouvre l’album après une intro qui prend les fans de la première heure aux tripes et laisse présager quelques envolées oniriques chargées en émotion. Un titre aux riffs très familiers, aux accords riches, si riches, qui vire au morceau de bravoure et incite au headbutting compulsif après quelques minutes. Et cette fin apaisée, comme au bon vieux temps…J’en pleurerais presque. L’ombre de Kim flotte aux dessus de ces eaux calmes. Ah merde, c’est vrai elle n’est plus là…L’album se poursuit, pas forcément surprenant, Moore continue de cultiver ses propres terres, l’ensemble est très bon et vire parfois au magnifique avec Tape ou Vocabularies. Et puis pas un seul morceau saboté, pas un seul trait de génie gâché par une fin au larsen ou à la scie circulaire. L’âge de raison a des vertus insoupçonnées chez les papis post-punk délaissés. En tout cas, Je ne sais pas ce qu’ils leur donnent à la maison de retraite mais ça marche.

Un ancien combattant nous offre un des meilleurs albums de l’année .je prends ma carte Punk-Vermeil et j’y retourne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s