Demain j’arrête ! – Gilles Legardinier

6a00d834eebe2a69e2017d427dff63970c-350wi

J’ai démarré comme une folle et j’ai glissé. Si j’aimais les jeux de mots faciles, j’aurais pu dire « patatras » mais c’était plutôt « badaboum ».

 

Demain j’arrête !. Moi, c’était hier soir.  J’ai tenu jusqu’à la page 143 avant de refermer ce truc, définitivement. Celui-là, je ne peux pas le terminer…Au-delà de mes forces.

Ça a commencé le jour de mon anniversaire, un matin de décembre un peu frais. Mon fils, Alex, treize ans, épaules basses, regard épuisé, baskets qui trainent sur le parquet, a décidé en fin de matinée, cinq minutes avant le gong et les bougies, qu’il devait absolument m’offrir quelque chose. Il est rentré essoufflé avec deux paquets qui ne laissaient aucun doute sur la nature du cadeau. Il m’avait acheté des livres. J’étais à la fois réellement touché par cette attention délicate (il est très meugnon mon fiston) et un peu inquiet. J’allais devoir livre ces bouquins quoiqu’il arrive…J’avais un sale pressentiment en défaisant le papier cadeau.

Demain j’arrête !, Gilles Legardinier. « Merci mon chéri. Non, je ne l’ai pas lu. Oui, je connais, j’avais justement envie de le lire ! » …Oui, j’ai menti mais je crois que ça ne s’est pas vu. Evidemment que je le connaissais, ce livre. Quiconque est entré dans une librairie ou un Relay H au cours des quatre dernières années est tombé sur cette tête de chat péruvien déprimé, succès incroyable qui fait aujourd’hui de Gilles Legardinier (et ses nouveaux chats),  le troisième plus gros vendeur de livres en France après Levy et Musso. Je n’ai jamais su de quoi parlait ce bouquin, je me méfiais de sa couverture supposée drôle, je sentais l’arnaque à l’humour, le feelgood bouquin de gare ultra-léger en teneur littéraire, j’étais encore loin de la vérité, mais j’avais raison de me méfier.

Demain j’arrête ! est une farce légère, tellement légère… qui nous propose de suivre et de s’amuser des péripéties d’une jeune femme moderne et très next door, Julie Tournelle, trentenaire ordinaire à la recherche du Prince charmant. Oh mon dieu, un nouveau locataire dans l’immeuble, hmm, oh mon Dieu, c’est un Dieu, qu’il est beau ! Essayons donc de découvrir qui il est ! Oh mon Dieu, il s’appelle Ric Patratas, c’est rigolo. Essayons donc de le rencontrer par hasard dans les escaliers ! Ah! Je l’inviterais bien à boire un verre mais c’est le bazar chez moi,  je n’ai rien rangé depuis une semaine et je crois même avoir laissé une petite culotte à sécher sur l’évier…

Waouh…Bridget Jones meets tous les films avec Meg Ryan, meets Fais pas ci, fais pas ça pour le côté rigolo-polisson à la française.

J’ai toujours rêvé de jouer dans un film d’espionnage. Je serais l’agent JT – Julie Tournelle ou Jolie Travailleuse – une super espionne, et Géraldine aurait pour mission de me remettre secret d’une importance vitale pour l’avenir du monde. Elle serait l’agent GD – Géraldine Dagoin ou Grave Déjantée.

Que dire…C’est affreux. C’est cucul à un niveau dangereux pour la santé. C’est écrit au kilomètre sans aucun autre soucis que celui du bavardage, les expressions supposées drôles ont vingt ans de retard au mieux mais feront certainement rire les fans de Joséphine, Ange gardien, car oui, avec Demain j’arrête ! on est dans la série TF1 ou la sitcom française avec rires préenregistrés. Il est même difficile d’y sélectionner des perles car chaque page révèle un nouveau trésor et m’extirpe un soupir douloureux. Une dernière niaiserie et je referme ce livre en me demandant ce que je vais bien pouvoir dire à mon fiston qui ne manquera pas de me demander ce que j’en ai pensé…Affreux. Doit-on dire toute la vérité à ses enfants ?

Pour rigoler – enfin – je suis allé faire un tour sur Babélio, très bon site communautaire de critiques et j’ai trouvé ce classement…qui m’a rassuré.

Demain j'arrête.jpg

Demain j’arrête ! , Gilles Legardinier, éditions Pocket

8 comments

  1. Ce livre, de mon point de vue, est absolument génial!! Je pense qu’il n’y a rien d’étonnant à ce Gilles Legardinier soit aussi bien classé, ses œuvres sont littéralement désopilantes! Le personnages sont hauts en couleur et ce qui m’a le plus plu est le fait que le livre ne suive pas qu’une seule intrigue, mais que la trame principale est largement agrémentée de touches secondaires essentielles qui complètent à merveille l’histoire!

  2. J’adhère à votre jugement. C’est sans intérêt. Pas drôle. Pas très bien écrit. Comme ce n’est pas mon fils qui me l’a offert, je ne vais pas aller au-delà de la page 94 …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s