Love songs for robots – Patrick Watson

patrick-watson

Sans aller jusqu’à Sébastien ou Topaloff – Hernandez et Fiori suffiront – les Patrick n’ont jamais entretenu de bons rapports avec le génie musical. Le simple prénom « Patriiiiick » hurlé par des hordes de pré-pubères en chaleur, briquet en mains, au début des années 90 a d’ailleurs condamné durablement toute tentative de réhabilitation dudit prénom. Il fallait donc que ce soit un canadien qui s’attaque à la montagne pour qu’on ait envie de la gravir. On le pressentait depuis quelques années, il y a avait un Patrick là-bas qui n’avait rien à voir avec les autres, qui ne donnait pas Rendez-vous dans dix ans, qui ne faisait pas tourner les serviettes et qui n’était pas Born to be alive.

Qu’on se le dise, Love songs for robots est un album magnifique, un bonheur de pop éthérée, voire interstellaire, pas niaise, faite pour des dimanches matins heureux et paresseux. Good morning Mr. Wolf, Bollywood, In circles, des morceaux et une voix qui vont flirter du côté de Jeff Buckley, de Radiohead, qui passent par Connan Mocassin sur le versant torturé de la guitare (Know that you know). On se croirait parfois pris dans une violente tempête de coton hydrophile, guidés par la voix presque féminine de Patrick Watson, qui n’élève quasiment jamais vraiment le ton, nous berce lentement, de peur de nous sortir de la torpeur confortable dans laquelle il nous a installés dès les premiers morceaux. J’écoute Bollywood et ses petites sœurs en boucle depuis quelques jours et je n’ai envie de me lever ni de me laver. Love songs for robots, un album fait pour baigner dans son jus.

 

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s