Citizen of glass – Agnès Obel

arton27817

J’en avais marre de l’été. J’avais envie d’enfiler une doudoune et d’écouter le dernier album d’Agnès Obel, un disque que le monde entier attendait depuis 2013 et la sortie d’Aventine. J’en avais parlé sur le blog, rien d’original, Agnès Obel étant passée rapidement du statut d’icône indé à celui de star internationale, capable de vendre des millions d’albums. Non vraiment rien d’original. Mais Obel, dès le premier album Philarmonics, nous avait réconciliés avec l’automne avec la mélancolie heureuse des premiers frimas.

Oui, un disque d’Agnès Obel, ça s’écoute nez à la vitre et thé fumant à la main, col roulé et campagne désolée. Sourire interdit, ça ne rigole pas chez Agnès Obel. ça pleurniche presque, mais en silence s’il vous plait. Les statues ne s’épanchent pas bruyamment.  Je soupçonne même la belle mais froide, si froide danoise, de ne jamais renifler, de ne jamais avoir la goutte au nez malgré l’atmosphère glaciale qu’elle brille toujours à installer. Je n’y avais pas pensé avant mais bordel c’est pourtant évident ! Agnès Obel, c’est Elsa ! C’est la Reine des Neiges ! C’est vrai, j’ai été charmé au départ, je me suis laissé prendre dans les glaces et dans la grâce. Un petit Riverside et tout repartait, le soleil perçait le brouillard et je me sentais porté par un calme vertueux fait de gestes lents et bienveillants à l’égard de mes congénères.

Ensuite, on a eu Dorian, même soupe élégante, même effet. Peut-être un peu moins long en bouche. Mais je me suis lassé de toute cette pâleur, de ce manque d’aspérités. C’est beau, ah oui c’est beau…mais c’est pas un peu chiant à la longue? Ah oui quand même un peu… Je n’ai pas beaucoup écouté Aventine finalement. Quelques passages la première semaine et cette illusion de perfection, l’impression de tenir entre ses oreilles un bijou qui ne s’altérera pas avec le temps. Sauf que.

Sauf que, très vite je me suis lassé. Trop lisse. Je suis passé à autre chose et j’ai commencé à douter. Est-ce que la statue aux traits figés allait se renouveler et surprendre?? Surprendre, est-il nécessaire de surprendre pour avancer? je n’en suis pas sûr, je n’en sais rien en fait. Peut-être que la reine des neiges n’est pas faite pour moi? Un amour impossible?

Alors j’ai voulu en avoir le cœur net. J’ai mis un cache-col, je me suis installé confortablement à la fenêtre, thé vert et cigarettes russes et j’ai écouté son nouvel album Citizen of glass (tiens ça ne vous pas penser à Elsa ça aussi?). Une écoute, deux, trois, quatre…Un titre se détache, Familiar, duo glacé d’une beauté incontournable. Mais le reste m’ennuie. J’en ai presque honte, on ne critique pas la reine. Je ne devrais pas en tout cas, le monde est contre moi. Et puis elle est foutue de me jeter un sort…

2 commentaires

  1. t’as raison ,ça va bien avec les cols roulés 😉
    Bon les tapis de cordes n’ont pas l’air synthétiques (tout le monde ne peut pas en dire autant , même des famous qui peuvent se payer la séance en studio…) un point pour la reine des neiges
    Alors , on a fait son petit relooking d’automne , mouahah ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s