La disparition de la chasse – Christophe Levaux 


Elle était jolie, Virginie, à quelques bancs de distance, mystérieuse presque, avec ses regards sombres et son visage de marbre. De près, tu découvrais des traits dessinés à coups de burin, enfouis sous un maquillage à la truelle.

Attention : petite claque de début d’année. Petite claque sèche qui pique les joues, qui cingle, humiliante. On rentre, innocent, dans la disparition de la chasse, on tourne les pages sans savoir que c’est vers la misère ordinaire, la grise, l’invisible, La moyenne, pas spectaculaire, que Christophe Levaux nous convie. Une galerie de portraits au vitriol. Des gens banals,insignifiants, middle-class des bureaux anonymes, qui se croisent, tout à leur médiocrité dégueulasse, leurs sexes à moitié turgescents, à moitié seulement, à leurs ventres qui s’affaissent, à leurs cheveux qui puent la clope.

Thierry est usé par la grisaille, par la laideur qui l’entoure et qu’il semble attirer. Marre de sa femme, marre d’un peu tout. Il est attiré par Audrey, attiré par la vie et par la promesse d’un peu plus de lumière. Mais Christophe Levaux n’écrit pas de contes de fée. Il nous saisit par la crinière et nous plonge la tête sous l’eau jusqu’à ce qu’on ressente et qu’on visualise nous aussi cette laideur magnifique, mise en valeur par ses mots par son phrasé ciselé au rythme soutenu, impeccable. Juste ce qu’il faut de lyrisme, pas plus que ça. Des crachats de gentlemen dans les coins et une peinture, sociale d’une justesse rare, qui évoque, convoque presque, Extension du domaine de la lutte et cette misère discrète dont l’épicentre quitte rarement le fond du slip.

J’en ai pris plein la tronche, parce que c’est brillant, parce que je suis un peu jaloux aussi. Il y a des gars qui écrivent…Découvrez Christophe Levaux, vous n’allez pas vous marrer. Mais certainement pas l’oublier. 

La disparition de la chasse, Christophe Levaux, Quidam éditeur 

6 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s