Mois : février 2016


  • Le revenant – Michael Punke

    Fitzgerald et Bridger lui avaient délibérément volé les quelques affaires qui auraient pu le sauver. En le privant de cette possibilité, ils l’avaient tué. Ils l’avaient assassiné, aussi sûrement qu’avec un couteau dans le cœur ou une balle dans le cerveau. Ils avaient commis un meurtre, sauf qu’il ne mourrait pas. Il ne mourrait pas, […]

    Lire la suite


  • Plateau – Franck Bouysse

    La proie, qui ne soupçonne encore rien du sang qui déboule d’un torrent d’altitude. Les images de Gus et de Grossir le ciel ne s’étaient pas encore effacées. Je retournais encore souvent dans ce coin paumé des Cévennes, un coin de France que Franck Bouysse avait réussi en quelques dizaines de pages à graver dans […]

    Lire la suite


  • Les Tuche 2 – Olivier Baroux

    Augustin Trapenard qui reçoit Jean-paul Rouve. Jusque-là tout va bien. Jean-paul Rouve est un mec drôle, très drôle, le Jean-Claude Dusse de sa génération, humour fin, répliques imparables, J’adore. Mais quand Augustin reçoit Jean-Paul pour la sortie des Tuche 2, là, je m’interroge. Pour moi, les Tuche, dont je ne connais du premier volet que […]

    Lire la suite


  • Le bleu du ciel est déjà en eux – Stéphane Padovani

    Je vais prendre le train…de plein fouet. Ne pleure pas trop longtemps. Le bleu du ciel est déjà en eux, étonnant comme un éditeur peut s’approprier une couleur et lui coller une émotion qu’on finit par identifier comme celle de la maison. Bleu, comme le Bleu éperdument de Kate Braverman, autre perle désolée d’une tristesse […]

    Lire la suite


  • 45 ans – Andrew Haigh

    45 ans, ou l’histoire violemment désabusée d’un amour qui ne s’était jamais vraiment regardé dans la glace. Campagne anglaise, l’hiver. Kate/ Charlotte Rampling, bottes aux pieds, veste Barbour, promène son chien dans des champs tristes et brumeux comme un hiver anglais (j’en ai vécu suffisamment pour me permettre un jugement, l’hiver anglais est une purge humide […]

    Lire la suite